Vous y êtes... et nous sommes contentes d'avoir votre visite !
Pensez donc, à un moment où tout devient virtuel, nous aussi nous
voulions être présentes sur le web. C'est chose faite et nous comptons bien tenir salon
pour causer entre nous et donner nous aussi notre avis sur les choses de ce bas monde.

Des nouvelles du front

Elle est pas belle la vie en Corse ?

La cartothèque caprine

Liens caprins et autres

Partenariat et référencement

Des nouvelles du front

Salut les copines

L'été a été une bonne saison, pas tellement pour se faire bronzer, mais pour brouter l'herbe verte et surtout pour rencontrer des touristes qui restent émerveillés devant notre troupeau.

Et que ne faut-il pas entendre et subir ; le père de famille sur un ton péremptoire détaille le troupeau à sa progéniture : " Le grand au fond avec des cornes, c'est le bouc, le chef du troupeau en quelque sorte, on reconnaît bien que c'est un mâle avec sa belle paire de cornes."

La pauvre Olga doit être morte de honte ! La confondre avec un vulgaire bouc, alors qu'elle est une pure alpine, un peu veille il est vrai et à l'écart du troupeau, mais tout de même...

 

Elle est pas belle la vie chez nous en Corse ?

C'est nous, à l'ombre sous un châtaignier au col de Sevie à 1101 mètres d'altitude

Faut pas croire que l'on passe ses journées au repos sous un arbre ! L'herbe, il faut aller la chercher dans le creux des vallons, là où coule un filet d'eau qui nous permettra de nous désaltérer car avec cette chaleur, il fait soif.

La vie n'est pas toujours aussi facile pour certaines de nos soeurs continentales ; il est vrai qu'ici en Corse, nous sommes en liberté, tout comme nos cousines les vaches, ainsi que les ânes et les porcs. Certains diront même que nous sommes plus libres que les insulaires qui se battent certains pour l'autonomie et d'autres pour l'indépendance, mais il s'agit d'un autre problème que nous voulons porter à la connaissance du monde.

Sur le continent, certaines de nos soeurs sont menacées par l'administration et elles recoivent le soutien du maire de Goulier. Il est tellement rare qu'un élu local prenne notre défense qu'il fallait le faire savoir.

Plaidoyer pour les chèvres du Sédour Ce soir, les derniers rayons de soleil révèlent les contrastes de gris et de rouge brun du Sédour. En ces instant, des souvenirs, des émotions et aussi des angoisses m'envahissent tant il est vrai que chaque rocher a sa vie, son histoire. Cette histoire est aussi personnelle parfois et, à l'image de ce que chacun de nous a vécu là en escalade, dans les diverses voies ou en randonnée. Oui, en cet instant encore l'odeur du calcaire chaud, de l'ail sauvage écrasé par des prises de mains, ces essences de lumières des arbustes qui souffrent au soleil et au froid me reviennent en mémoire et réveillent mes sens. Mais il est là aussi une richesse, un animal qui a retrouvé sa vie sauvage après avoir été pourtant domestiqué. N'est-il pas rassurant que les chèvres aient retrouvé cette capacité après leur asservissement par l'homme?

Hélas! voilà, elles s'appellent chèvres et non isards et dès lors même dans leur nouveau « statut de chèvres sauvages » elles doivent passer par nos législations dans lesquelles l'affectif, la beauté et l'émotion n'ont pas cours. Elles s'inscrivent pourtant aujourd'hui comme nos belles forêts de mélèze à Goulier, dans la propriété affectivtive de tout un chacun et ces animaux sauvages appartiennent dès lors à tous les habitants de la terre. Notre jeunesse dans les villages a été souvent marquée par la présence des chèvres que nous gardions avec nos grands-parents et quel bonheur lorsque au retour du pâturage, avant d'aller seules au râtelier de la grande, elles rentraient, fringantes, dans la maison en se dressant devant le pot à sel. Non, ce n'est pas possible, les textes et quelques raisons futiles ne nous priverons pas de vous et l'on empêchera votre disparition brutale. Montrons que les citoyens que nous sommes, tant rappelés à leurs devoirs en ces périodes électives, savent s'engager pour la défense des plus faibles d'entre nous certes, dans la non exclusion mais aussi pour des animaux sans défense, qui ne peuvent même pas eux crier leur innoncence et leur volonté de vivre, eux qui par ailleurs ne sauraient nous faire du mal.

PETITION Chèvres du Sédour, nos amies, nous adresserons des pétitions de soutien à M. le maire de Surba qui prend votre défense, nous expliquerons aux autorités départementales et nationales notre grande affectation pour vous et nous donnerons à M. le préfet des arguments qui le conforterons, j'en suis certain, dans ses sentiments profonds et personnels, ceux de vous laisser vivre.

Pardon chèvre, voyez, par déformation, je vous parlais, hélas! comme des administrées! Tchoutos, tchoutos bien aimées, chèvres de notre enfance, vivez tranquilles. Egayez longtemps les rochers et les sentes et lorsque au détour d'un chemin vous nous rencontrerez, votre regard énigmatique sera pour nous un grand bonheur. Mais, de grâce, ne vous laissez pas trop approcher ou caresser, fuyez, fuyez, nous aimerons autant. Et ce soir, sous la lune, dansez, dansez encore dans la douce musique de la montagne car vous n'êtes plus seules... Autour du Sédour nous veillerons.

Claude Téron, maire de Goulier.
Article paru le 05/04/2002 dans la
Dépêche du Midi ARIEGE

 

Liens caprins et autres


Une cousine poitevine

Si vous avez envie de faire connaissance avec certaines d'entre nous, n'hésitez pas à cliquer sur les liens suivants...

Cette page est aussi la votre ; contactez notre chevrier qui se fera un plaisir de nous communiquer ce que vous nous transmettrez.

Le chevrier au service de ces dames.

 

Présentation des liens...

  • La chèvre dans tout ses états : Pour découvrir des chèvres sur des timbres et sur des cartes postales.
  • Annuaire caprin : Pour découvrir les races de chèvres, les élevages caprins, les recettes à base de fromages de chèvres.
  • Centre International Caprin : Pour découvrir qui fédère l'ensemble du savoir faire de la filière caprine pour permettre sa diffusion au niveau international.
  • Cabrilia : Pour découvrir le monde de la chèvre et des professionnels de la filière caprine.
  • La Saulée : Originaires d'Alsace, ils sommes tombés en "Amour" pour un pays -Le haut-pays Grassois- et pour une bête à cornes peu connue dans les plaines Alsaciennes "La chèvre".
  • Chèvrerie des Hounts à ESCANECRABE 31350 : Pour découvrir l'élevage situé dans le Comminges au pied des Pyrénées centrales à 80 kms au sud de Toulouse et constitué de 550 chèvres laitières, plus 180 chevrettes, sans oublier les 25 boucs.
  • L'Institut Technique des Produits Laitiers Caprins : Pour découvrir l'ITPLC qui possède spécifiquement des compétences dans trois domaines suivants :Connaissances du lait de chèvre et des produits laitiers caprins : caractéristiques biochimiques, qualité hygiénique et sensorielle, valeur nutritionnelle, aptitude technologique. Techniques laitières et fromagères : fabrication de fromages à base de lait de chèvre (pâte fraîche, pâte molle, pâte pressée, de laits fermentés ; traitement et valorisation du lactosérum, valorisation des protéines laitières caprines. Techniques d'analyses des produits laitiers : analyses physico-chimiques (matières grasses, protéines) ; analyses microbiologiques ; analyse sensorielle. monde professionnel des chèvres et son environnement.

Si vous aussi, vous souhaitez que votre site consacré aux chèvres apparaisse dans cette page,
prenez contact avec le
chevrier de service.


Cette page avait été créée avec A La Page , puis modifiée avec Dreamweaver 2 de Macromedia , et mise à jour avec Namo WebEditor; - Dernière modification en date du 06/04/2003

Partenariat et référencement

 

This site is a member of WebRing.
To browse visit
Here.

 

Moteur de Recherche. Inscription Gratuite.

Le Moteur
Recherche-Web

Elibra.org

  l'annuaire du Web L'annuaire ileooannuaire et moteur de recherche::annuaire du web

 


 

INSTANT SUBMISSION

Your Web Site On

DIRECTORIES

FREE

CLICK HERE

  

Visitez AQUA5 - SERVICES ANIMALIERS